Livre d'or

Vous avez la parole !
Si vous ne vous y opposez pas, votre texte sera lu par tous.
 
Depuis plus de trente ans des messages sont adressés à Jacques, à sa mémoire et à ceux qui forment autour du monde une grande famille d’émotion.

Il nous faut regarder ce qu’il y a de beau… 

Le livre d'or par ordre chronlogique

Nous avons eu l'immense privilège d'assister au concert " Jacques Brel à l'orgue " ce dimanche en la chapelle Protestante de Bruxelles.
Ce fut un temps hors du temps, un temps extraordinaire, merveilleux, exceptionnel !
Jacques Brel est un Grand homme ... Et nous disons bien " est " car chaque chanson qu'il nous a laissée le fait vivre encore et encore, chaque parole nous fait vibrer et frisonner que ce soit dans les larmes ou dans les rires.
Merci à notre Belle-Fille Elisabeth pour nous avoir offert l'opportunité de participer à cet instant de rêve, merci à l'organiste de si bien retranscrire sa musique et, surtout, merci à Mme France Brel de nous avoir donné l'occasion de vivre ces moments magiques. Amicalement. Marie-Joëlle et Eddy

à la suite de son film FRANZ, j'ai composé un poème et j'aimerais vous le faire parvenir
colmment dois-je faire

J’ai découvert Jacques Brel il y a moins de deu mois, grâce à un bariton Québécois nommé Étienne Dupuis, à qui je suis très reconnaissante. Pendant son récital que j’écoutais à la radio, il a chanté « La chanson des vieux amants », disant que Jacques était sa plus grande influence pour l’opéra. Il disait qu’il s’agissait de regarder/écouter Jacques Brel une seule fois, pour réaliser qu’il sait vraiment comment livrer le texte des chansons. J’ai fait confiance à Étienne et je ne le regrette pas. Depuis le mois passé, j’emprunte avidement tout ce que je trouve à ma bibliothèque locale, ce qui m’a moi-même beaucoup surprise, parce que je ne suis généralement pas une grande fan de la musique francophone. Mon premier emprunt a été le récital à l’Olympia ’64 qui m’a tout simplement renversée comme un autobus … La générosité avec laquelle Jacques ouvre son âme pour chanter, ses histoires imagées et colorées, sa façon de « verber » les mots pour projeter des images, l’authenticité et la conviction avec laquelle il transmet son œuvre et la façon qu’il me fait pleurer et rire si facilement m’a donné envie de le connaître, ce que je fais : CD par CD, chanson par chanson, etc. Je suis très heureuse d’avoir aussi découvert ce site, pour en quelque sorte m’approcher de sa mémoire… Merci Mr Brel de m’avoir apporté vos « bonbons » et merci aux responsables de ce site de garder sa mémoire « alive and well and living… » pour le monde entier. De tout cœur, Sylvie Boisvert, Québec, Canada

Je viens juste de découvrir les films "Les assassins de l'ordre" (de Marcel Carné) et "Franz" (le premier film de Jacques Brel en tant que réalisateur)... Je ne comprends pas qu'ils soient à ce point méconnus du grand public ! Mention spéciale à "Franz", film très sensible et original sur un début d'histoire d'amour qui sera gâchée à cause de la jalousie de certaines personnes enfermées dans leur petitesse et leurs principes, avec de superbes plans de Flandre occidentale et de la Mer du Nord , d'excellents acteurs et une musique magnifique... Non, je ne comprends pas comment cette petite merveille a pu autant passer inaperçue...

Je vais mettre toute mon énergie pour vous rendre hommage vous qui par une si belle âme restez dans nos coeurs , nous faites vibrer , rire , pleurer , aimer ! Merci Jacques Brel , je n'ai que l'amour , la glaise et mes mains et avec l'amour que vous avez semé je ferai couler dans l'airain celui des gens qui me suivront en hommage à votre éternelle Oeuvre ! Frédéric Lanoir

j'aurai tellement aimé le voir sur scène,je l’écoute tous les jours,au travail avant de m'endormir,ses textes et sa voix me détende,me donne de la bonne humeur et me font rire,merci Grand Jacques!!

J'écoute Jacques Brel depuis mon adolescence ...et lors de mon passage à Bruxelles je ne voulais pas occulter l'exposition proposée par la Fondation. Je m'attendais à un grand immeuble dans lequel je trouverais tout sur la vie de Grand Jacques, mais déception à l'arrivée sur la place de la halle au blé ...A l'arrivée, explications sommaires...un casque sur les oreilles, j'ai donc suivi le parcours proposé dans les trois petites salles pas très bien documentées. La première salle commence par une vidéo sur les Marquises (...aucune chronologie ... ! ) où Brel n'apparait jamais ! ! ! Puis suivent deux autres salles sombres où l'aménagement reste à refaire ...puis quelques petites vidéos sans synchronisation avec ce que j'entendais dans mon casque...
Bref, une exposition décevante qui est loin de représenter l'homme que j'admire depuis si longtemps . On s'attendait à beaucoup mieux ! ! !

Jacques et Lino Ventura dans l'Emmerdeur et l'Aventure c'est l'aventure.
Inoubliable.
Que dire de plus ?
Alain Faget

Mi tia me envió ayer un link con un video de Brel en youtube y a partir de ahí no pude parar de escuchar su música, estoy realmente conmovida por su voz y la profundidad de sus letras, me llegó hasta el alma!!

J'avais 10 ans en 1968 quand mon cousin et parrain m'offert 2 de ses 45 tours de Brel. Quelques jours après il s'est donné la mort. J'écoutais alors en boucle ''ne me quitte pas'' jusqu'à l'usure du vinyle. Dès ce jour j'ai appris à aimer Brel en redécouvrant sans cesse ses vers jamais pareils que la veille. Merci Jacques.

Pages