Qui sommes-nous ?

L’œuvre, les interprétations, le nom et l’image de Jacques Brel sont protégés. Leur utilisation requiert une ou plusieurs autorisations, de différents intervenants suivant la nature de votre projet et ce que vous avez l’intention d’en utiliser. Plus de précisions sur les démarches à entreprendre peuvent être obtenues dans Votre Projet avec BREL

 

Les explications transmises sont destinées à vous guider pour faciliter la gestion des demandes. Elles ne sont cependant données qu’à titre indicatif et présentent un caractère général qui ne dispense pas d’un examen au cas par cas des spécificités parfois complexes de chaque projet. L’envoi d’une demande ne présuppose en rien son acceptation.
Mais soyez assurés que nous serons attentifs à chacune d’elles et que notre travail sera grandement facilité par l’envoi de dossiers aussi complets que possible.

En synthèse, vos principaux interlocuteurs seront, directement ou par notre intermédiaire suivant les cas, les Editions Jacques Brel, les coéditeurs ou autres éditeurs des chansons de Jacques - voir la liste des titres -, l’indivision Jacques Brel qui regroupe ses héritiers et gère principalement les droits moraux de Jacques Brel, les (co)compositeurs des chansons mentionnés sur la liste des titres, les sociétés de gestion collective de droits (Sabam en Belgique, Sacem en France,…), les propriétaires des enregistrements audio ou vidéo de Jacques, les sources des interviews de Jacques, les photographes qui en ont réalisé le portrait ou encore la Fondation Jacques Brel d’utilité publique.

Les Editions Jacques Brel tâcheront de faire suivre votre demande à qui de droit et vous indiqueront éventuellement si des contacts directs doivent être pris avec certains intervenants. Si vous vous adressez directement à d’autres interlocuteurs que les Editions Jacques Brel, soyez attentifs à prendre vous-même l’initiative de contacter tous les intéressés, car il ne peut être garanti que d’autres s’en chargeraient pour vous !

Veillez à fournir autant de renseignements que possible sur votre projet et, s’il vous est demandé de compléter un formulaire merci d’y veiller avec précision. Le traitement du dossier en sera facilité.

Enfin, dans la plupart des cas, la demande d’autorisation ne peut être examinée qu’en ayant accès à votre travail, fut-ce en projet (maquette sonore, synopsis, extrait du film,…), spécialement pour l’exercice des droits moraux.